Automobile 
Cohésion d’équipe

Contexte et problématique

Important réparateur de véhicules industriels, les Etablissements R. ont mis en place, à la demande d’un de leurs client transporteur international, 5 ateliers de maintenance/réparations sur des bases logistiques à travers la France. Chaque atelier déporté est géré par un cadre manageant une équipe de 2 à 5 techniciens. Les achats de pièces et ingrédients sont centralisés sur le site des Ets R. et livrés aux différents ateliers qui en assurent la gestion et le stockage.

La Direction des exploitations qui pilote à distance les 5 sites réalise que ses ateliers ont des pratiques hétérogènes dans leur gestion propre comme dans leurs relations avec le Siège. Le Directeur des Exploitations de R. demande à Allience de lui proposer une action visant à améliorer les relations entre Siège et Ateliers déportés et Ateliers entre eux.

Domaines concernés

  • Cohésion d'équipe

  • Communication

  • Coopération siège / ateliers déportés

Objectifs

Amener les protagonistes à élaborer ensemble des règles de fonctionnement acceptées par tous :
  • Permettre l’expression des attentes de chacun vis-à-vis de l’autre.
  • Analyser les process industriels actuels, les réactualiser si besoin.
  • Clarifier les rôles, devoirs et responsabilités de chacun dans le process relationnel entre Siège, Service Achat et Ateliers déportés
  • Recadrer les responsables des ateliers par rapport à leur autonomie / indépendance.

Actions réalisées par allience

Organisation et animation d’une journée de cohésion d’équipe autour de la question « ce que j’attends de toi pour que nous fonctionnions mieux ensemble ».

Mise en forme des résultats des différents exercices et accompagnement à l’élaboration d’un plan d’action pour la mise en place des décisions actées

Accompagnement à la rédaction d’une Charte de bonne conduite pour l’entreprise.

Résultats

  • Amélioration avérée des relations entre Siège et Ateliers déportés.
  • Amélioration constatée dans la gestion des stocks dans les ateliers, baisse des stocks lent ou mort, hausse de la productivité des ateliers.