Santé 
Accompagner 
la mise en place de la GPMC
dans un Groupe de Coopération Sanitaire

Contexte et problématique

  • Un groupe de coopération sanitaire (GCS), fruit du rapprochement de 6 établissements publics-privés sanitaires et médico-sociaux, regroupe près de 1200 agents pour défendre une médecine de proximité et garantir un égal accès aux soins pour tous
  • Une volonté de la direction de mettre en place une démarche GPMC (Gestion Prévisionnelle des Métiers et des Compétences) pour pérenniser les professionnels de santé sur le territoire, proposer une mobilité de territoire des professionnels de santé
  • Des difficultés à anticiper les besoins d’effectifs, de compétences et les évolutions de compétences avec peu d’outils et de tableaux de bord à disposition

Domaines concernés

  • Conduite de projet

  • Coaching collectif

  • Organisation

  • Management

Objectifs

  • Mettre en place la Gestion Prévisionnelle des Métiers et des Compétences (GPMC) au sein du GCS qui permettra de :

    - Avoir une visibilité des compétences nécessaires pour répondre aux besoins de santé exprimés par la population locale

    - S’assurer de l’adéquation entre la fonction occupée et l’évolution de l’agent

    - Proposer des parcours de développement favorisant l’autonomie et la responsabilisation

    - Favoriser la mobilité des agents au cours d’une même carrière

Actions réalisées par allience

  • Accompagnement du chef de projet et son équipe projet restreinte dans la mise en place de la GPMC sur une filière pilote/ métier :

    - Préparation, cadrage et lancement du projet

    - Appui dans le pilotage du projet : organisation, méthodes, outil dans la réalisation du projet et l’animation des différentes réunions (comité de pilotage, groupe de travail avec l’équipe projet élargie et les contributeurs, point d’avancement avec l’équipe projet)

    - Capitalisation du projet pour le déploiement sur les autres filières métiers

Résultats

    • Déploiement de la GPMC sur la filière métier IDE sur l’ensemble des sites du GCS, soit plus de 200 agents concernés
    •  
    • Co-construction et mise en oeuvre des outils RH : cartographie et référentiel métier, harmonisation et actualisation des fiches de postes, grille d’entretien d’évaluation, pyramides des âges, flux entrants-sortants/retraite…
    •  
    • Forte implication des cadres de proximité dans la démarche
    •  
    • Visibilité sur les états sur le recrutement, la formation, la mobilité… permettant la mise en place de plans d’actions