STRATEGIE : Comment réussir la passation de son entreprise familiale et assurer sa pérennité

Par Frédéric DE JORNA, consultant associé Stratégie et Conduite de projets

Une entreprise familiale doit pouvoir faire face à la passation de son dirigeant sans remettre en cause sa pérennité.
La passation se prépare de longue date, d’abord dans les esprits du dirigeant et des associés, mais aussi dans les décisions à prendre, surtout si des arbitrages décisifs sont en jeu au sein de la famille.

7 étapes clés pour réussir ce processus

1- Se préparer
Il convient de prendre le temps de la réflexion globale du schéma de passation que le dirigeant souhaite mettre en œuvre. Sa prise de conscience totale et la clarté du projet doivent être acceptées par le cédant avant de passer à l’action. La maturité du projet s’inscrit donc dans la volonté définitive du cédant de le mettre en œuvre. Faute de quoi le processus de passation va traîner, provoquer frustrations et engendrer des coûts préjudiciables à l’entreprise.

2- Organiser la transmission
Des décisions insuffisamment réfléchies sont sources majeures d’échecs dans la passation. La transition suppose donc une organisation structurée puisque les enjeux économiques liés aux coûts financiers de la passation, les enjeux sociaux liés aux changements humains envisagés et les enjeux commerciaux liés l’impact du changement sur l’activité sont autant de risques.

3- Accompagner la génération montante
Pas de projet de passation sans successeur ! Le processus prend du temps pour préparer les hommes ou femmes, internes ou externes et familiaux ou non, à leurs nouvelles responsabilités et passe nécessairement par l’acceptation formelle du dirigeant à partager puis céder le pouvoir et la stratégie de l’entreprise. Les compétences du successeur nécessitent sans doute une mise en puissance sur une certaine durée à programmer avant de lâcher prise.

4- Gérer les équipes
L’implication de tous les managers dès la diffusion du projet de passation est un facteur clé de réussite. La communication spécifique vers ces managers est un facteur de motivation des équipes, dans un contexte ou un coût de cession va obérer les résultats de l’entreprise. L’engagement des managers à la fois sur leur loyauté et leur nécessaire action de développement de l’activité est un gage incontournable du succès.

5- Booster l’activité
Le coût fiscal spécifique de la transition est un facteur économique dégradant qui pousse au développement des activités pour en assurer son financement. La gestion des objectifs de chaque manager assignés dans le cadre des efforts attendus pour contribuer au surcoût économique de la transition est impérative malgré le contexte du projet.

6- Maîtriser les réactions
L’annonce officielle d’une passation de l’entreprise familiale est un facteur déclenchant de stress et de perte de motivation ou confiance pour toutes les équipes. Le choix du successeur et la transparence du projet sont essentiels à la maitrise des réactions en chaîne. Les partenaires et fournisseurs ainsi que les clients fidèles seront aussi susceptibles de remettre en question leur relation commerciale. Une parfaite maîtrise des contrats commerciaux dans leur ensemble et de la stratégie particulière à adopter est la 6ème étape à piloter pour éviter tout risque dommageable.

7- Piloter le projet
Cette étape vient couvrir la gestion globale des 6 étapes clés précédentes afin de piloter tous les éléments d’influence sur la réussite de la passation. Un chef de projet ou Pilote de projet externe à l’entreprise reste le meilleur atout pour mener à terme et sans partis pris ce projet avec méthodologie et disponibilité.

Pourquoi une approche de type globale ?

Une simple gestion fiscale ou économique du projet de transition de l’entreprise familiale ne peut garantir la pérennité des résultats opérationnels et donc de la durabilité des associés au capital de l’entreprise.
La mise en œuvre de quelques unes des 7 étapes proposées seulement hypothéquerait la réussite de la passation et donc mettrait en situation d’échec les hommes et les femmes associés au projet.
Les 7 étapes ci-dessus permettent clairement de déployer le projet de passation de l’entreprise avec succès et donnent les meilleures chances au successeur de pérenniser l’entreprise.

Faites un diagnostic de votre projet de passation

Notre outil à télécharger « Réaliser un auto-diagnostic de votre projet de passation » vous permettra de faire un autodiagnostic de l’état de votre projet sur l’étape 1…et si vous souhaitez pratiquer le diagnostic complet (des 7 étapes) pour identifier la nature des risques potentiels, adressez-nous votre demande par mail à contact@allience.fr en précisant vos coordonnées professionnelles : Société, Prénom-Nom, Fonction, E-mail et Téléphone.

Téléchargez l'(les) outil(s) :

Vous devez vous inscrire pour accéder aux outils de la Tool's Letter.
Créer un compte